Reflets : l’alliance du fond et de la forme au service d’une quête commune

Unir nos univers pour traduire le plus finement possible l’identité de nos clients et partager leur talent au monde.

Côté pinceaux, Julie

« Ma vision de la communication ? Éthique, éco-responsable et accessible. »

Ce que j’aime dans le métier de graphiste, c’est traduire la sensibilité des humains derrière une entreprise, en une identité visuelle avec laquelle ils sont à l’aise. À votre rythme, j’écoute vos histoires, rejoins vos valeurs, pour saisir l’essence de vos projets. Cela me permet de vous proposer des supports graphiques qui vous ressemblent et vous révèlent, de beaux objets que vous prendrez plaisir à utiliser.

Parce que dans l’authenticité, tout est fluide. Il n’y a rien à négocier. Juste à laisser voir qui vous êtes : l’âme de vos produits, de vos prestations. C’est à mon sens, la plus convaincante des communications.

Je découvre l'univers de Julie

Côté plume, Jérémy

« La construction et la transmission de l’identité par le récit. »

Curieux de nature, j’ai cumulé les expériences à la suite de mes études de commerce et de sciences politiques. L’exploration de ces différents univers, ma formation continue sur des sujets de psychologie et ma pratique artistique – l’écriture – m’aident à me rapprocher de mes clients et de leurs enjeux. Je les accompagne en individuel pour cheminer vers leur raison d’être professionnelle, au sein de Tracer ma voie.

J’aime aller à la découverte de ces univers personnels, de ces vérités intimes, pour les rendre accessibles au monde extérieur. Je me penche alors sur ma feuille des heures durant, je nettoie, je peaufine mon texte, jusqu’à ce qu’il me semble avoir saisi la juste note de notre rencontre.

Je découvre l'univers de Jérémy

Reflets

En associant nos sensibilités, nous souhaitions nous donner les moyens de nous approcher au plus près de l’essence des projets qui nous touchent. Ceux qui nous semblent contribuer au bien commun.

Il nous est impossible de savoir à quoi demain ressemblera. Si nous espérons que ces projets puissent contribuer à un avenir souhaitable, ils rendent d’ores et déjà nos présents inestimables.

x

« La vocation de